Glande pinéale et mulbandh

La glande pinéale et le Mulbandh

En kundalini Yoga, il vous est enseigné de contracter le Mulbandh souvent à la fin d'une posture, pendant un exercice ou une méditation. C'est tout simplement la contraction du sphincter de l'anus, en ressentant les muscles remonter vers le haut et l'intérieur. Puis vous contractez la zone des organes génitaux. Vous devez sentir une légère rotation de l'os pubien comme pour stopper le flux de l'urine. Puis vous contractez le muscle du bas de l'abdomen et le centre du nombril vers la colonne.

Ces 3 actions simultanées dans un mouvement rapide et souple est appelé Mulbandh. Cette fermeture (anus, sexe, abdomen) dirige l'énergie vers le haut. En même temps, elle ancre la position du bassin pour faciliter l'ouverture et le passage de base de la colonne vertébrale. Le Mulbandh peut être appliquée poumons vides ou poumons pleins.

La fermeture racine permet  le mélange du Prana et de l'Apana au centre du nombril. En laissant ces flux se rejoindre, une chaleur intérieure se crée qui ouvre la porte du canal central Sushumna. Cela permet de remonter l'énergie dans la colonne vers la tête et vers la glande pinéale. Cette glande est très particulière car elle secrète la sérotonine, hormone du bonheur.

Si vous souhaitez faire l'expérience de cette pratique qui nous permet d'être nos propres guérisseurs, plutôt que d'attendre la guérison de l'extérieur....

Vous trouverez une explication très intéressante des bienfaits de cette fermeture racine, dans la vidéo ci-dessous. Elle s'appui sur des résultats scientifiques et médicales.

Retrouvez les autres événements programmés en cliquant ici

Posted in Non classé, Thérapie, Yoga and tagged , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.