Kundalini Yoga

Kundalini Yoga et ses respirations

Kundalini Yoga et ses respirations

Pour débuter ou approfondir votre pratique du Kundalini Yoga et ses respirations, je vous propose trois vidéos :

Ainsi, la première est une vidéo de présentation du Kundalini yoga que vous trouverez , avec des explications détaillés, en cliquant sur le lien.

Les éléments essentiels de ce yoga complet, seront expliqués, comme les postures, les respirations, les mantras, les mudras, les bandas etc....

Vous pourrez également comprendre, pourquoi et comment bien respirer, dans un cours de Yoga et dans votre quotidien, avec cette vidéo sur la respiration longue et profonde.

La respiration du feu est aussi une respiration de base et précieuse du Kundalini Yoga évoquée dans cette dernière vidéo.

Bien entendu, ces vidéos font l'objet d'exercice pratique.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à prendre contact, via le formulaire de contact, ou nous rejoindre dans le cours collectif.

Glande pinéale et mulbandh

La glande Pinéale et le mulhband

La glande pinéale et le Mulbandh

En kundalini Yoga, il vous est enseigné de contracter le Mulbandh souvent à la fin d'une posture, pendant un exercice ou une méditation. C'est tout simplement la contraction du sphincter de l'anus, en ressentant les muscles remonter vers le haut et l'intérieur. Puis vous contractez la zone des organes génitaux. Vous devez sentir une légère rotation de l'os pubien comme pour stopper le flux de l'urine. Puis vous contractez le muscle du bas de l'abdomen et le centre du nombril vers la colonne.

Ces 3 actions simultanées dans un mouvement rapide et souple est appelé Mulbandh. Cette fermeture (anus, sexe, abdomen) dirige l'énergie vers le haut. En même temps, elle ancre la position du bassin pour faciliter l'ouverture et le passage de base de la colonne vertébrale. Le Mulbandh peut être appliquée poumons vides ou poumons pleins.

La fermeture racine permet  le mélange du Prana et de l'Apana au centre du nombril. En laissant ces flux se rejoindre, une chaleur intérieure se crée qui ouvre la porte du canal central Sushumna. Cela permet de remonter l'énergie dans la colonne vers la tête et vers la glande pinéale. Cette glande est très particulière car elle secrète la sérotonine, hormone du bonheur.

Si vous souhaitez faire l'expérience de cette pratique qui nous permet d'être nos propres guérisseurs, plutôt que d'attendre la guérison de l'extérieur....

Vous trouverez une explication très intéressante des bienfaits de cette fermeture racine, dans la vidéo ci-dessous. Elle s'appui sur des résultats scientifiques et médicales.

Retrouvez les autres événements programmés en cliquant ici

L'amour entre une mère et son enfant

L’amour, nourriture indispensable pour l’Homme

L'amour, nourriture indispensable pour l'Homme

En grandissant, l'enfant intérieur est oublié et à l'âge adulte, nous sommes coupés, déconnectés de lui. Il est pourtant important d'écouter cette petite voix fragile et précieuse.

Pour nous reconnecter à cette voix, le Yoga peut nous aider ; d'abord, en nous reconnectant à notre corps, à nos sensations, à nos ressentis mais aussi à nos émotions. c'est tout simplement se remettre à l'écoute de la partie sensible, vulnérable à l'intérieur de nous.

C'est aussi poser des questions à notre enfant intérieur et ressentir dans le corps ce qu'il exprime. Reconnaître la nature des blessures pour mieux le rassurer, l'accueillir, l'aimer et pour mieux le faire exister, le laisser s'émerveiller, jouer, créer. Devenez un adulte attentionné en prenant soin de cet enfant. Comprendre son passé, c'est mieux vivre son présent.

Si vous souhaitez avoir des renseignements complémentaires, vous pouvez cliquer sur le lien ou prendre un premier rendez-vous, contactez-moi.

 

Ci-dessous, vous trouverez un texte d'Osho sur l'Amour, nourriture indispensable à l'enfant pour devenir des adultes épanouis

L’Homme a besoin d’être un centre d’attention. C’est l’un des besoins les plus fondamentaux des êtres humains. Si on ne prend pas soin de lui, l’être humain meurt. S’il ne sent pas qu’il est important pour quelqu’un, au moins pour quelqu’un, toute sa vie devient insignifiante.

Aussi, l’amour est la plus grande thérapie qui soit. Le monde a besoin de thérapie parce que le monde manque d’amour. Dans un monde vraiment vivant d’amour, aucune thérapie ne serait nécessaire, l’amour serait suffisant, plus que suffisant.

Le câlin est simplement un geste d’amour, de chaleur, d’affection. La sensation de chaleur qui se déverse de l’autre personne fait dissoudre de nombreuses maladies en vous, fait fondre l’ego froid comme de la glace. Cela vous fait retrouver l’enfance.

De nos jours, les psychologues sont bien conscients du fait que si un enfant n’est pas étreint, embrassé, il va manquer d’une certaine nourriture. Tout comme le corps a besoin d’aliments, l’âme a besoin d’amour. Vous pouvez satisfaire à tous les besoins matériels de l’enfant, lui donner tous le confort matériel, si les câlins manquent, l’enfant ne deviendra pas un être en pleine santé. Au fond de lui, il restera triste, ignoré, négligé, abandonné. Il aura reçu de bons soins, mais il n’aura pas été materné.

Il a été observé que si un enfant ne reçoit pas de câlins, il commence à se replier sur lui-même — il peut même en mourir — bien que tout le reste soit à sa disposition. Sur le plan corporel, il reçoit tous les soins, mais aucun amour n’entoure l’enfant. Il devient esseulé, il devient déconnecté de l’existence.

L’amour est notre connexion, l’amour est notre racine. Tout comme vous respirez — pour le corps, c’est absolument essentiel : arrêter de respirer et vous n’existez plus — de la même manière, l’amour est le souffle intérieur. L’âme vit par l’amour.

L’analyse n’y parviendra pas. L’esprit et la clarification, la connaissance et l’érudition n’y parviendront pas. Vous pouvez savoir tout ce qu’il faut savoir sur la thérapie, vous pouvez devenir un expert, si vous ne connaissez pas l’art d’aimer, vous restez uniquement à la surface du miracle de la thérapie.

Le câlin est un simple geste d’unité — même le geste apporte une aide. Si ce geste est vrai — pas seulement un geste, mais votre cœur y est aussi présent — il peut être un outil magique, il peut faire des miracles. Il peut transformer une situation dans son ensemble, instantanément… Le câlin est tout simplement l’une des choses les plus importantes.

Quand vous aimez une personne, la seule verbalisation n’est pas suffisante, les mots ne suffisent pas, quelque chose de plus substantiel est nécessaire, les mots ne sont qu’abstraits. Vous devez faire quelque chose. Tenez la main, étreignez la personne, embrassez-la, prenez-la dans vos bras. Cela vous aidera tous les deux — si vous pouvez vous fondre tous les deux dans l’embrassade, vous allez redevenir plus jeunes, plus frais, plus vivants. C’est tout le processus de la guérison.

L’analyse est la voie du mental, le câlin est la voie du cœur. Le mental est la cause de toutes les maladies et le cœur est la source de toute guérison.

 

Yogi-bhajan photo

Gratitude à Yogi Bhajan et à son enseignement

Gratitude à Yogi Bhajan et à son enseignement

Je voudrais témoigner de ma gratitude à Yogi Bhajan d'avoir traversé les frontières, en quittant l'Inde pour se rendre aux Etats Unis, pour nous faire découvrir cette discipline, le Kundalini Yoga, en formant des enseignants.

Ma gratitude aux enseignants qui m'ont transmis à leur tour, Jean Jacques RIGOU, disciple de Yogi Bhajan et créateur de l'Ecole du Tantra,

Et ma gratitude à Dominique de Tresses et à Genevière de Fargues, pour ma pratique hebdomadaire,

Et pour terminer, ma gratitude à Nicole BARRERE, la Directrice des enseignements de Yoga, qui m'a fait confiance en me confiant mon premier cours de Yoga à Fargues Saint Hilaire. Je peux témoigner, de par mon expérience du pouvoir de transformation de ce yoga, qui me permet de transmettre à mon tour depuis une dizaine d'années.

Je vous mets en cliquant sur le lien, une vidéo qui retrace la vie de Yogi BHAJAN.

Un yoga d'éveil de la conscience et de transformation

Yogi Bhajan formait des instructeurs pour créer une nouvelle humanité et accéder aux 7 marches vers le bonheur.

1ère marche : Engagement -  Dans toute vie, on est destinée à s'engager. L'ENGAGEMENT vous donne la force morale

2ème marche :  : Force morale - La force morale existe quand toutes vos caractéristiques - facettes, défauts, faits - sont sous votre contrôle. Le yin et le yang se rencontrent et s'équilibrent totalement. La FORCE MORALE vous  donne la dignité

3ème marche : Dignité - Les gens commencent à vous faire confiance, à vous apprécier, à vous respecter. La DIGNITE vous donne la divinité

4ème marche : Divinité - Qu'est ce que la divinité , la divinité existe quand les gens n'ont aucune dualité à propos de vous. Ils croient en vous tout de suite. Ils n'ont aucune peur vous concernant. La DIVINITE vous donne la grâce

5ème marche : Grâce - Là où se trouve la grâce, il n'y a pas d'interférence, pas de lacune entre 2 personnes, pas d'intention cachée. La GRACE vous donne le pouvoir de sacrifice.

6ème marche : Pouvoir de sacrifice - Vous pouvez supporter n'importe quelle souffrance pour cette personne. ce SACRIFICE vous donne le bonheur.

7ème marche : Bonheur

Pour plus de renseignements sur les créneaux et lieux de pratique, appeler Patricia au 06 71 18 42 62 ou alors cliquer sur le lien

Séance de yoga Kundalini

Ces français accros au Kundalini Yoga (article du Figaro)

Ces Français accros au Kundalini Yoga  par Emilie Veyretout, Publié le 25/03/2019 sur le Figaro

La plupart des personnes entretiennent leurs véhicules pour lui assurer la longévité mais qu'en est-il pour notre corps. L'engouement pour le Kundalini yoga montre que le niveau de conscience s'élève et que notre corps a besoin de la même attention, entretien pour nous donner l'énergie et le bien être nécessaire pour une vie harmonieuse. Vous trouverez sur l'article ci-dessous, comment et par qui est arrivé cette discipline en occident et quels en sont ses effets sur les différents plans, physique, émotionnel, mental et spirituel.

Ce yoga, popularisé dans les années 1970 pour libérer de leurs addictions les hippies de Californie, rend accros de plus en plus de Français.

Jamais une branche de yoga n’a alimenté autant de dîners en ville. Les adeptes crient à la révélation, à la transformation de soi et à la renaissance. Les sceptiques répondent dérives, folklore et «gouroutisation». Le kundalini enflamme également les magazines et les réseaux sociaux avec ses clichés de femmes et d’hommes du monde entier, vêtus de blanc, turban sur la tête, assis en tailleur sur une peau de mouton. À l’image de l’Indien Yogi Bhajan, père spirituel du courant, qui l’a importé à Los Angeles dans les années 1970.

À l’époque, les jeunes hippies carburent aux champignons hallucinogènes et au LSD: il les convainc que l’on peut accéder à un autre état de conscience, plaider pour la paix et l’égalité sociale de façon plus naturelle. Ses préceptes se répandent outre-Atlantique ; dans la foulée de son programme de désintoxication, il développe des ashrams destinés à diffuser son enseignement au niveau mondial, fonde une organisation prônant un mode de vie sain pour les individus comme pour l’environnement (3HO pour Happy Healthy Holy Organization) et, un peu plus tard, crée la marque d’infusions Yogi Tea. Contrairement à d’autres «gurus», Bhajan (décédé en 2004) n’hésite pas à donner des conseils pour conserver une apparence jeune, stimuler sa libido, acquérir richesse et succès. «La pratique reste aussi simple que possible afin de pouvoir l’utiliser facilement dans la vie de tous les jours. De manière à ce que tout un chacun puisse se sentir mieux, être visiblement plus en forme et plus heureux », dit-il. La spiritualité orientale adaptée à la société occidentale: un concept qui résonne particulièrement de nos jours.

 Tantra et énergie de groupe

«L’engouement est récent, mais il se propage à une vitesse grand V, et pas seulement à Paris, souligne Élodie Garamond, la fondatrice du Tigre Yoga Club. Le kundalini possède des codes New Age qui sont en vogue - il n’aurait pu émerger en France sans le succès du yoga en général, ni tout le discours actuel autour des énergies, de la spiritualité.» Vus de l’extérieur, le folklore et un certain fanatisme de la part des adeptes interrogent. De même, cette ferveur dépassera-t-elle l’effet de mode? «On peut décider d’adhérer ou pas aux vêtements blancs ou aux chants, cela n’empêchera jamais de pratiquer de façon simple et décodifiée et d’en retirer les mêmes bénéfices. Quant au côté gourou, il est vrai que ce mot n’a pas bonne presse en France, pourtant dans des tas de pays, de cultures, trouver un maître spirituel est une chance dans la vie.»

Le kundalini est issu de la tradition tantrique, dont le principe de base est que tout est relié. Selon cette philosophie hindouiste, l’univers tout entier vit en chaque individu, chacun étant une petite partie du grand tout. En Occident, on réduit souvent le tantra à l’érotisme. En réalité, le sexe y est un échange énergétique comme un autre, propre à favoriser la croissance spirituelle. Le but du tantra? Faire émerger l’énergie des chakras inférieurs, les centres énergétiques concentrant les désirs les plus terrestres et égocentriques, vers les chakras supérieurs, qui ouvrent à l’amour et au «soi divin». L’énergie dont on parle est l’énergie Kundalini, représentée par un serpent endormi, enroulé sur lui-même. Quand ce serpent, symbole de la conscience, s’éveille, il monte à travers les sept chakras pour amener à un état supérieur de l’être. Les postures (asanas), les exercices de respiration (pranayamas), la méditation et les mantras chantés - en gurmukhi, la langue des sikhs au Pendjab dont Yogi Bhajan était originaire, ce qui explique aussi le port de turbans - sont censés participer à cette ascension de l’énergie. «Le Kundalini est une expérience qui se partage encore mieux en communauté - comme chacun peut ressentir dans les grands rassemblements populaires, artistiques ou spirituels une énergie collective plus forte que la somme des énergies individuelles, les élèves bénéficient de l’énergie du groupe. Les effets sur le système nerveux sont puissants, quasi instantanés. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire de choisir soigneusement son professeur , ni débutant, ni trop aguerri, qui vous emmènerait trop haut, trop vite», avertit Élodie Garamond. Loin d’être anodin, la méthode est déconseillée aux personnes fragiles ayant déjà expérimenté des bouffées délirantes, souffrant de bipolarité ou de schizophrénie.

Un corps sculpté

Si le plan mental est mis en avant, il ne faut pas négliger le caractère physique du Kundalini et ses effets sur le corps. On bouge beaucoup pour, justement, réveiller l’énergie: rapidement, la silhouette s’affine et se sculpte. Chaque leçon (entre 1 heure et 1 h 30) est différente, thématisée (renforcer son système immunitaire, détox de printemps, accroître sa motivation ou équilibrer le syndrome prémenstruel, etc.) et minutée. Elle commence par des exercices et des respirations pour échauffer le corps, puis se concentre sur les kriyas, des postures réalisées les yeux fermés qui mobilisent la colonne vertébrale, les jambes, les bras, certaines répétées jusqu’à 100 fois (108 exactement, nombre symbolique de l’infini).

«Le Kundalini est un yoga précis, ordonné, rapide. Certaines postures peuvent paraître ardues, comme celle de la grenouille, une série de squats qui améliore la souplesse des hanches et des adducteurs, bétonne les cuisses et stimule la créativité. Pendant les cours, les élèves prennent souvent conscience de leurs blocages physiques et émotionnels», explique Anne Bianchi. Cette ancienne journaliste devenue professeure, vient d’ouvrir le premier centre dédié, à Paris dans un hôtel particulier de Montmartre.

«Je vois arriver tellement de gens épuisés, stressés, avec la tête qui explose, ils ne savent plus débrancher…, poursuit-elle. Cette discipline ouvre le bouchon du réservoir et, pratiquée régulièrement, maintient tous les processus vitaux. On parle de Kundalini, mais l’on pourrait tout aussi bien parler de chi ou de qi, c’est toujours de force vitale dont il s’agit. Au fil des séances, la colonne vertébrale s’assouplit - on dit souvent que la jeunesse d’un corps est déterminée par la flexibilité de celle-ci -, le dos se redresse et la poitrine s’ouvre. Le bien-être retrouvé se lit jusque sur le visage.» À l’instar des méditations, les kriyas peuvent être réalisés pendant le cours puis reproduits à la maison pendant 40, 90 ou 120 jours dans une démarche plus ou moins personnelle. C’est tout le paradoxe de cette «spiritualité» qui fait les beaux jours des réseaux sociaux.

 

mantra ajai alai

Ajai Alai

Ce mantra donne le pouvoir de surpasser n'importe quoi ; il élève l'âme et apporte une grande sensibilité.

Ajai Alai Abhai Abai Abhoo Ajoo Anaas Akaas

Aganj Abhanj Alakh Abhakh Akaal Diaal Alek Abhekhe Anaam Akaam Agaah Adhaah Anaathe Pramaate Ajonee Amonee Na Raage Na RangeNa Roope Na Rekhe Akarmang Abharmang Aganje Alekhay